Rétro-futurs et machines utopiques : des machines célibataires aux machines désirantes

# PANEL 1

29/04/2017

Penser des machines utopiques, c’est imaginer des futurs possibles. Ce premier panel s’intéresse au potentiel poétique et narratif des technologies et examine la manière dont leur évolution est imbriquée avec celle des humains. De la science-fiction à l’histoire de l’art et à la cybernétique, des machines célibataires de Duchamp aux machines désirantes de Deleuze et Guattari, le développement des machines a nourri les imaginaires scientifiques et artistiques et forgé des visions du monde.
Avec : 

  • Antoine Schmitt, artiste plasticien, théoricien et conférencier 
  • Tristan Bera, artiste, critique et commissaire d’exposition
  • Pascal Chabot, philosophe

Dans le cadre du laboratoire de création initié par accès)s( et la Gaîté Lyrique, un week-end de rencontres s’interroge sur le devenir-machine des humains et le devenir-humain des machines.

Commissariat : Christian Delécluse, avec la complicité de Clémence Seurat (Gaîté Lyrique)
Résidence de création + conférences : 28 avril au 5 mai à la Gaîté Lyrique
Résidence de production : 6 au 30 juin au Bel Ordinaire, avec le soutien de Crossed Lab et du Lieu Multiple
Exposition Machines utopiques

, #machines, #art, #science, #numérique, #Antoine Schmitt, #Tristan Bera, #Pascal Chabot, #Christian Delécluse

Vidéos associées